Édouard Philippe au bout du rouleau ?


Je n’y crois pas les difficultés forgent le caractère. A force de travail, d’écoute et de consultations, il n’a jamais été aussi percutant et sur de lui. Il a compris que, même en zone d’incertitude, un chef devait prendre des décisions, mais que celles-ci devaient tenir compte de l’incertitude quant à la vivacité du virus. De ce fait, il donne l’impression de faire de l’ombre au président.


Mais Macron perdrait beaucoup en le priant de laisser sa place. Il perdrait l’homme et combien de sénateurs et de députés et … d’électeurs ????
A mon humble avis, ce serait une grave erreur de jugement.

Toute décision, en particulier politique, prise dans un contexte d’incertitude est difficile à prendre, car complexe, et a forcément une portée limitée dans le temps. Elle peut – et doit – être remise en cause dès lors que la situation change.
Dans l’incertitude qui caractérise le moment que nous vivons, le premier Ministre a eu le courage d’annoncer des décisions en précisant qu’elles pouvaient être remise en cause en fonction de la REALITE de l’agressivité du virus et donc du comportement des français !

Voilà pourquoi nous avons formé et nous formons des centaines de dirigeants, des managers, des consultants et des coachs à notre méthode qui permet de prendre des décisions dans la complexité et l’incertitude !

Auteur : jean-claude dussaucy

Vers une meilleure conscience collective dans les organisations avec une approche contre naturelle ! L’essayer c’est l’adopter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s