Non aux commissions Theodule

Comme je le disais dans mon dernier post, on ne DELIGITIME pas impunément les élus par une convention citoyenne ou par une commission même indépendante.

Le premier ministre a commis une grave erreur en choisissant une commission indépendante pour réécrire un texte écrit par l’Assemblée quand bien même ce texte fut imparfait.

La crise avec le parlement fut immédiate. C’est en effet faire peu de cas du Parlement. c’est aussi alimenter l’idée que le Parlement ne serait pas indépendant de l’exécutif.

Et si nous respections un peu mieux le fonctionnement de nos institutions ? Dans les deux exemples, la convention citoyenne ou la commission ad-hoc, on tord le bras de l’organisation des pouvoirs publics.

Il est grave que le Parlement soit réduit à voter l’application des décisions du gouvernement, du conseil scientifique, du conseil de défense, des conventions citoyennes, d’une commission indépendante…

Auteur : jean-claude dussaucy

Vers une meilleure conscience collective dans les organisations avec une approche contre naturelle ! L’essayer c’est l’adopter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s