Le leadership paradoxal et résolution des problèmes complexes

La résolution des problèmes complexes est, et sera, de plus en plus la compétence-clé des dirigeants/top-managers … y compris politiques.

Encore faut-il savoir et comprendre ce qu’est la complexité : elle est omniprésente, mais nombreux sont ceux qui ne la voient pas ! D’où les problèmes qui perdurent, voire s’aggravent. En environnement complexe et incertain, la certitude n’est plus appropriée. Elle n’est qu’une illusion comme le décrit si bien Hervé Morin. Exemple de problème complexe : pour le gouvernement, la relation Police/Justice et pour l’entreprise, l’implantation du télétravail dans l’entreprise. Il est illusoire d’espérer régler harmonieusement le problème par une décision Top-Down !

L’entreprise, l’organisation doit apprendre à résoudre elle-même ses propres problèmes en co-construisant ses propres solutions. Car les experts n’en savent pas plus que les gens qui travaillent dans l’entreprise !

Voilà pourquoi j’ai écrit, il y a quelques jours que, même notre Président n’avait pas les savoir-faire pour rendre les citoyens acteurs de la démocratie. Visiblement, il en a la volonté, mais elle ne suffit pas. La mode des conventions citoyennes ne réglera rien sur le fond. La dernière création, la convention citoyenne sur la vaccination, pilotée par l’exécutif, témoigne de son incompréhension du sujet. Ce n’est pas à lui de traiter avec les citoyens, c’est aux élus, à tous les élus qui gagneraient à apprendre à traiter la complexité. Lui devrait travailler avec les élus de la nation, à commencer par les présidents de région par exemple.

Le leader (ou manager) paradoxal a acquis la compétence à mettre en œuvre deux méthodes de management dont les caractéristiques sont opposées et complémentaires.  Le « Command and Control », enseigné dans toutes les écoles, consiste à fixer des objectifs et contrôler les résultats. Alors que, dans les situations complexes, il devient nécessaire de savoir prendre du temps pour co-construire. Deux savoir-faire opposés et complémentaires … qui donnent un avantage différenciateur à ceux qui les maîtrisent.

Découvrir la complexité de façon pratique et apprendre à la traiter, tel est l’objectif de la formation sur le leadership paradoxal.

Auteur : jean-claude dussaucy

Vers une meilleure conscience collective dans les organisations avec une approche contre naturelle ! L’essayer c’est l’adopter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s