Ah la complexité !

Comment Jean-Jacques Bourdin montre qu’il n’a rien compris à la complexité !

Les questions simples et les réponses simples, c’était pour le siècle dernier.

Heureusement Macron va lui montre ce qu’est une vision holistique et systémique, indispensable pour répondre à la complexité.

Une académie de l’intelligence collective

Pour quoi faire ?

Ici, pas question de Quotient Intellectuel, l’Académie de l’Intelligence Collective s’adresse d’abord à personnes disposant  d’un fort Quotient de Curiosité avec pour but de les entraîner à diffuser l’intelligence collective partout et à tous les niveaux des organisations ou de la société.

Pour faire découvrir aux personnes curieuses un vrai processus, mis au point jour après jour pendant plus de dix ans auprès de tout type d’organisations, qui fait émerger l’intelligence collective dans un groupe, sans intervention d’un animateur et en toute sécurité pour l’organisateur.

Hier soir, à Nancy, j’ai donné une formation-initiation à une dizaine de cadres curieux.  Pendant trois heures, il ont découvert et pratiqué le sprint digital et le CODEV Stratégique.

Voici quelques-unes de leurs remarques : j’ai découvert la différence entre compliqué et complexe, j’aime bien le concept chaos-agilité, un processus puissant et redoutablement convivial, très bonne technique pour résoudre collectivement un problème complexe, une recherche de dialogue en respectant l’expression de tous les participants, c’est un beau changement de processus décisionnel à mettre en oeuvre, un vrai processus contre-naturel, …

Brainship Nancy Ariane 10.04.18.jpg

 

Pour réaliser les adaptations en douceur

Nos organisations reposent sur une double segmentation verticale et horizontale donnant à des responsables une parcelle de pouvoir, plus ou moins bien délimitée. Ces parcelles de pouvoir peuvent donner lieu à des tensions qui sont naturelles, à des compétitions stériles, moins normales, à des jeux de pouvoir enfin, que l’on rencontre dans la plupart des organisations.

Quiconque a exercé des responsabilités dans une organisation privée ou publique connaît les tensions générés par la nécessité de réconcilier des impératifs souvent divergents, et parfois même paradoxaux.

La résolution de problèmes et la gestion de tensions sont l’essence même du travail du management. Le rôle que celui-ci occupe est exigeant, car il implique de faire des choix et de prendre des risques dans un environnement incertain etcomplexe.

Prendre de bonnes décisions éclairées par plus d’intelligence collective dans cet environnement est essentiel pour qui a une responsabilité petite ou grande. Encore faut-il donner aux managers une formation adaptée à ce monde incertain et complexe. C’est l’ambition de l’Académie de l’intelligence collective.

En quelque sorte, le contraire de ce que l’on constate souvent …..

Capture d_écran (985)

 

Faire émerger l’intelligence collective des équipes

Formation à la Bastille : prémonitoire ?

Hier, lundi de Pâques, je filais vers Paris pour participer à l’inauguration de la nouvelle formation de l’Académie de l’Intelligence Collective Mondiale animée par mon maître en la matière Olivier Zara.

J’organise la même action à Nancy le mardi 10 avril prochain. D’autres suivront à Nancy, à Strasbourg, à Metz, à Reims, à Besançon, à Dijon, … et plus, si on me sollicite.

A quoi sert cette formation ?

Apprendre et pratiquer une méthode puissante pour atteindre l’excellence de la prise de décision dans les situations complexes.

Ah, j’ai omis de dire que cette formation est réservée aux personnes curieuses exclusivement !

Que ceux qui souhaitent continuer à faire comme toujours continuent.

IMG_1365.jpg

Les heureux formés ?

Ainsi, hier, lundi de Pâques, une trentaine de curieux : cadres, consultants et coachs ont été formés à cette merveilleuse approche qui facilite la vie des dirigeants et des managers.
Ici, on parle de responsables heureux, … pas de bien-être ou de bonheur au travail.
Encore faut-il être CURIEUX !

Prendre le temps de réfléchir

Il était une fois un dirigeant, un manager qui prétendait ne pas avoir de temps pour réfléchir.

Il était pourtant performant dans son cœur de métier. Et les responsables dans les organisations qui préfèrent l’action au détriment de la réflexion ne sont pas bien placés pour entendre les signaux faibles et identifier les nouvelles opportunités.

Comment trouver le temps de réfléchir ?

La clé réside dans la délégation. Les équipes se délecteront de leurs nouvelles responsabilités et les dirigeants prendront conscience que ses équipes peuvent travailler sans lui !

Les dirigeants deviendront alors, non seulement des leaders charismatiques, mais aussi des leadership partagés.

La bonne décision

Bien des cadres dans les organisations ont atteint leur position en excellant dans l’EXECUTION (Excellence opérationnelle).

Malheureusement, le parti pris de l’ACTION plutôt que de la RÉFLEXION (Execellence décisionnelle) peut les laisser mal armés pour leurs nouveaux rôles.

Apprendre la réflexion stratégique pour trouver des solutions innovantes aux enjeux stratégiques : Voici ce que nous enseignons.

Après avoir créé l’ACADEMIE de l’INTELLIGENCE COLLECTIVE MONDIALE, nous allons donner des formations dans les grandes villes – du Grand Est pour ma part – à bas coût pour que les gens découvrent comment prendre de bonnes décisions.

Changement de paradigme

Face à la complexité, aux limites du management traditionnel et à l’individualisme montant, il devient nécessaire et profitable de changer de paradigme.

PODCC : Prévoir, organiser, diriger, commander, contrôler

De nombreux décideurs, du privé comme du public, sentent bien qu’ils ne disposent pas du bon GPS pour naviguer dans un monde complexe. Alors ils cherchent …

Nous avons créé l’académie mondiale de l’intelligence collective pour répondre à ces besoins et pour construire des organisations et un monde meilleurs.